Synesthésie

La fabrique du hasard
Du 1er décembre 2016 au 31 janvier 2017
Une vente de sérigraphies originales au profit de Synesthésie et des artistes participant-e-s
Une exposition disséminée dans vingt lieux culturels de Seine-Saint-Denis

Autant on est libre de considérer l’Afghan de manière isolée, autant j’aimerais, si possible, qu’on ne puisse regarder ce qui s’est finalement intitulé la barbe qu’avec le contrepoint de l’Afghan. C’est donc bien un diptyque, mais avec un défaut de réciprocité.

Eléonore Weber conçoit pour la scène des pièces et des performances. Elle réalise aussi des films. Avant de s’engager avec Patricia Allio dans une collaboration intitulée Symptôme et Proposition, elle a présenté son travail au Festival d’Avignon, montré ses films en France et à l’étranger. Les deux artistes ont créé ensemble diverses formes, notamment à la Grande halle de la Villette, à la ménagerie de verre, au Centre Pompidou pour le Festival d’Automne.

 

Éléonore Weber
La barbe et l’Afghan 2, 2016
Sérigraphie en monochromie sur papier à grain fin 300 gr tirée à 25 exemplaires

Format A4

 

Éléonore Weber
La barbe et l’Afghan 1, 2016
Sérigraphie en bichromie sur papier à grain fin 300 gr tirée à 25 exemplaires

Format A2

 

La fabrique du hasard est une exposition disséminée dans vingt lieux culturels en Seine-Saint-Denis et une vente en ligne inédite qui se propose de tisser une toile autour de l’idée de l’aléatoire. Les bénéfices de la vente seront répartis de manière égale entre les artistes participant-e-s et Synesthésie. L’intégralité des bénéfices recueillis par Synesthésie financera une résidence d’artistes en 2017.

Conditions générales de vente
Conditions générales d’utilisation