Synesthésie

La fabrique du hasard
Du 1er décembre 2016 au 31 janvier 2017
Une vente de sérigraphies originales au profit de Synesthésie et des artistes participant-e-s
Une exposition disséminée dans vingt lieux culturels de Seine-Saint-Denis

Mon travail de peintre est une recherche continuelle de stabilité sur un tas de ruines. Articulés autour d’une palette très restreint (gris de Payne/ rouge écarlat / jaune de Naples) des images exhumés d’archives et de livres anciens servent à fabriquer des allegories du passé et du futur : une petite fille qui regarde perplexe un globe tout rouge et une momie de Palerme moqueuse qui nous envoit un baiser de sa Catacombe.

« La peinture de Giulia Andreani ressemble à s’y méprendre à une peinture d’histoire. Mais la mémoire photographique d’où tout part est détournée de son contexte en des frontières monochromes bleues ou rosées. En surgissent des émergences fantomatiques, des résurgences de cérémonies officielles, des scènes cinématographiques terriblement lourdes d’ambiguïtés politiques mais aussi d’autres plus sexy ou mythiques. » Jean-Paul Gavard-Perret

 

Giulia Andreani
Die Welt von gestern, 2016
Sérigraphie en trichromie sur papier à grain fin 300 gr tirée à 25 exemplaires numérotés et signés

Format A4

 

Giulia Andreani
From Italy with love, 2016
Sérigraphie en trichromie sur papier à grain fin 300 gr tirée à 25 exemplaires numérotés et signés

Format A2

La fabrique du hasard est une exposition disséminée dans vingt lieux culturels en Seine-Saint-Denis et une vente en ligne inédite qui se propose de tisser une toile autour de l’idée de l’aléatoire. Les bénéfices de la vente seront répartis de manière égale entre les artistes participant-e-s et Synesthésie. L’intégralité des bénéfices recueillis par Synesthésie financera une résidence d’artistes en 2017.

Conditions générales de vente
Conditions générales d’utilisation